San Pedro de Atacama

Premier petit road trip pour découvrir un peu plus le Chili.

Du 8 au 13 septembre, j’étais donc à Atacama avec mes compagnons de l’école, Charlotte, Raphaëlle, Elsa et Margaux. 4 jours d’excursions au fin fond du Chili dans le célèbre désert d’Atacama.

San Pedro de Atacama-4.jpg

Raphaëlle, Charlotte, Elsa et Margaux

Jeudi 8 Septembre, nous voilà dans le bus direction Santiago de Chile pour ensuite prendre l’avion jusqu’à Calama, à 1h de San Pedro de Atacama. Arrivées vers minuit à Calama, nous avons pris un bus de transfert jusqu’à San Pedro, négocié à 10 000 pesos par personne.
On a donc logé dans une première auberge, l’hostal SonchekCadre sympa, même si les douches  et toilettes sont communes et qu’il fallait donc sortir de la chambre pour se doucher ou faire la grosse commission. Ahah. Le temps d’une nuit pour se requinquer et partir à la recherche d’une agence dès le lendemain matin.

Vendredi 9 Septembre, au matin, dans les rues de San Pedro de Atacama pour chasser les agences au meilleur prix. 4-5 agences plus tard, nous tombons sur Flamingo Travel Agency tenue par deux français bien sympathiques qui nous ont fait de bons prix pour les cinq excursions qu’on a faites. Pour 103 000 pesos, soit environ 141 euros, nous avons fait :

  • Valle de la Luna
  • Piedras Rojas
  • Geysers del Tatio
  • Tour Astronomico
  • Salar de Tara

Elsa, Margaux et moi-même avons rajouté une petite excursion à cheval dans la Vallée de la Mort pendant 2 petits heures à 9 000 pesos l’heure. C’était juste géniale, mais bon j’y reviens après.

Nous voilà donc parties pour la Vallée de la Lune de 16 à 19h30. On monte dans un petit car de 15-16 personnes pour notre première excursion. Après peut-être 40 minutes de trajet, on s’arrête pour marcher et monter une grande dune, gran duna. Attention, chaussures de marches requises si vous ne voulez pas glisser et vous blesser par la même occasion ! À l’arrivée, vue époustouflante… !

SONY DSC

Du haut de la gran duna

San Pedro de Atacama-8.jpg

Girlz power

San Pedro de Atacama-9.jpg

Charlotte, ravie de cette vue.

Ensuite, direction Las Tres Marías. Il s’agit d’une érosion de pierres par le sel et le vent sec du désert.

San Pedro de Atacama-11.jpg

Las Tres Marías, o Los Vigilantes

San Pedro de Atacama-12.jpg

Selfie time devant Las Tres Marías pour Margaux et Charlotte.

Nous avons ensuite été marcher dans le désert pour apprécier la formation des roches et les dunes.

San Pedro de Atacama-14.jpg

Koukou c’est nous.

Puis en route pour la dernière activité de cette fin d’après-midi à La piedra del coyote. Tout en haut, nous avons attendu le couché de soleil pour admirer encore plus la beauté que nous offre ce désert. Just see for yourself.

San Pedro de Atacama-19.jpg

San Pedro de Atacama-21.jpg

Même pas peur du vide.

San Pedro de Atacama-24.jpg

Free.

San Pedro de Atacama-31.jpg

Elsa, du haut de son rocher 🙂

San Pedro de Atacama-33.jpg

Sunset.

Fin d’une belle journée, où nous nous retrouvons dans une nouvelle auberge, l’hostal Matty.  Toujours aussi rustique, les douches et toilettes sont à l’extérieurs. Mais bon, on s’y fait (ou pas). L’hostal Sonchek était quand même un peu mieux niveau propreté dans les douches, n’est-ce pas Charlotte ? :p

 Samedi 10 Septembre, nouvelle journée d’aventure. Cette fois-ci, on se lève tôt puisque le petit car vient nous chercher à l’hostal à 7h. Full day jusqu’à 18h. Je crois qu’il s’agit de la meilleure excursion que l’on ait faite en terme de paysages absolument magnifiques !

On se rend tout d’abord au laguna Miniques à 4 300m si je me souviens bien. Quoi de mieux pour commencer la journée ? 🙂
D’ailleurs, pour le mal des montagnes, je vous recommande fortement avant de commencer les excursions d’aller acheter des feuilles de coca ou des bonbons de coca en vente partout dans la ville de San Pedro. Ça aide beaucoup 😉

San Pedro de Atacama-37.jpg

Laguna Miniques

Encore mieux : quoi de mieux que de prendre son petit-déjeuner devant ce magnifique lagune ? Pain, confiture, jus d’orange, café, thé, cake… WHAT ELSE ?

San Pedro de Atacama-36.jpg

Petit-déj posey.

Petit-déj terminé, estomac rempli, nous partons voir le Laguna Tuyasto ! C’est bleu, c’est beau, c’est tout simplement incroyable… !

San Pedro de Atacama-42.jpg

Laguna Tuyasto

San Pedro de Atacama-43.jpg

Laguna Tuyasto

San Pedro de Atacama-45.jpg

Le girl power devant le laguna Tuyasto 🙂

C’est ensuite que nous nous rendons au Laguna Piedras Rojas. Je crois que c’est celui que j’ai préféré de tout le séjour. 30 minutes de régale !

San Pedro de Atacama-50.jpg

Laguna Piedras Rojas

San Pedro de Atacama-51.jpg

Laguna Piedras Rojas

San Pedro de Atacama-55.jpg

Je médite, ouais ouais.

C’est encore NOUS! :p

Panoramique du laguna Piedras Rojas.

Il doit être 14h30 quand on quitte ce lieu incroyable. Direction le restau pour déjeuner tranquillement avec le guide et les autres personnes du bus. Ah oui, j’oubliais de vous dire que nous avons rencontré deux adorables français (enfin un belge et un français pour être plus précise) – Rémy et Chris – avec qui nous avons fait 3 excursions ensemble 🙂

Ventre bombé, on se dirige vers la dernière attraction de la journée : le Salar de Atacama, avec les fameux flamants rose ! J’avoue qu’on s’attendait à mieux parce qu’ils n’ont pas trop répondu présent quand on y était, bien dommage. Cela dit, encore une fois, un très très beau paysage. Je vous laisse voir par vous-mêmes 😉

Salar de Atacama

Salar de Atacama

Salar de Atacama

Oops, j’avais oublié qu’il y avait une dernière petite activité. LA PREMIÈRE RENCONTRE AVEC UN LAMA. C’était la grosse attraction de la ville. Le lama était tellement content qu’il est rentré dans une boutique remplie de touriste, OKLM sans pression.

Le lama, notre grand pote.

Éprouvante journée, épuisée, on va quand même faire un tour dans le seul bar de la ville de San Pedro pour boire des bières avec nos nouveaux compagnons de voyage Rémy et Chris. On ne change pas les bonnes habitudes, ahah !

Dimanche 11 Septembre. C’est le jour où l’on va voir les geysers de Tatio. Par contre, il faut se lever tôt puisque le petit car vient nous chercher à 5h du mat. Après les quelques bières et avoir dormi environ 4h, je vous avoue que le réveil était plutôt difficile ! M’enfin, on dormira plus tard. Cette excursion se déroule de 5h à 12h. À notre arrivée, il faisait -10°. Donc autant vous dire qu’il faut se couvrir au maximum parce que ça rigole pas. Doudoune, polaire, bonnet, gants et grosses chaussettes au rendez-vous. On s’en fou du style à ce moment-là !
Et bien évidemment, nous avons eu le droit au petit-déj devant les geysers. Encore mieux, il s’agissait d’un petit-dég 100% français ! On a eu le droit aux pains au chocolat, au pain de campagne… OLALA LE RÉGALE. Oui, parce qu’à San Pedro il y a une boulangerie française, oui oui ouiiiiii, je dis oui 😀

SONY DSC

Geysers de Tatio. C’est trop impressionnant.

SONY DSC

Geysers de Tatio

On se rend ensuite un peu plus loin où se trouve des eaux thermales à 40° dans lesquelles on peut se baigner. Mais bon, avec les filles, pas vraiment la foi, en plus on n’avait pas nos maillots de bain #lexcuse.

SONY DSC

Koukou c’est encore nous devant les geysers.

SONY DSC

Geysers de Tatio.

On se rend ensuite au mirador de Putana, pour encore et encore apprécier ce que la nature nous offre.

San Pedro de Atacama-78.jpg

Mirador de Putana

San Pedro de Atacama-79.jpg

Elsa admire.

Et enfin dernière activité de la matinée, on se rend au village Machuca. C’est un village habité par 10 familles qui travaillent toutes dans des mines. Et chaque année, une famille est désignée pour rester au village et s’occuper des touristes et tout et tout.

San Pedro de Atacama-80.jpg

Machuca

San Pedro de Atacama-81.jpg

San Pedro de Atacama-82.jpg

BBQ de lama

Oui oui, vous avez bien lu. On a eu le privilège de goûter au lama dans ce village. Et c’est absolument délicieux ! Ça ressemble un peu au mouton à mon goût. Si vous avez l’occasion, je vous conseille d’en goûter. Ce n’est pas tous les jours qu’on a cette opportunité 😉

San Pedro de Atacama-83.jpg

Le village de Machuca

San Pedro de Atacama-85.jpg

L’église de Machuca.

San Pedro de Atacama-87.jpg

A l’intérieur de l’église de Machuca.

Fin de cette matinée éprouvante, nous rentrons à Atacama pour déjeuner.

À 15h, Elsa, Margaux et moi nous rendons à l’agence Flamingo pour aller… faire du cheval dans la Vallée de la Mort ! Quelle expérience ! Si jamais vous avez le temps durant votre séjour à Atacama, je vous le conseille vivement. C’est une expérience à vivre. Nous étions avec un guide, Robin, super sympa et nous avons parcouru un peu le désert à cheval, avec deux pauses bières en plein milieu du désert et un spot incroyable…
Nous devions faire 2h de cheval, de 15 à 17h, mais nous en avons fait jusqu’à 18h30 sans payer en plus. Vive Robin, il est cool !

IMG_4572.jpg

Le dépaaaart !

IMG_4606.jpg

Riders in the Death Valley !

IMG_4631.jpg

THE spot.

Il est 19h30 quand on rentre à l’hostal, le temps de déposer les chevaux et tout. Petite douche, et direction le restau (encore). On trouve le Barros, un charmant restau où l’on peut manger pour vraiment vraiment pas cher, et c’est très copieux et très bon.
Pour un menu à 4 900 pesos si je me souviens bien, il y a une entrée, un plat et un dessert. On a tellement aimé qu’on y est retourné le lendemain avec nos copains Rémy et Chris. Par contre, ce n’est pas très reposant pour les oreilles puisqu’il y a des groupes de musiques qui jouent, et la musique y est très forte !

La journée n’est pas terminée ! Oui, grosse journée. On se dépêche pour rentrer à l’hostal pour aller observer les étoiles dans le désert de 22h à 00h. Atacama est le meilleur spot au monde pour observer les étoiles puisque l’air est sec et le ciel bien dégagé.
Ainsi, on arrive dans le désert où l’on y retrouve un guide et des téléscopes en place. Il nous explique les différentes étoiles que l’on voit et nous montre tout cela via ses téléscopes. Je dois avouer que cette activité était un peu décevante (bon après j’étais crevée j’avoue). Je m’attendais à voir des choses plus incroyables dans les téléscopes. Si vous n’avez pas le temps de faire cette activité, ce n’est pas très grave, vous ne ratez pas grand chose !

Lundi 12 Septembre, c’est la dernière journée que l’on passe à Atacama. Full day encore une fois puisqu’on commence la journée à 8h (enfin c’est grasse mat’ pour nous pour le coup :p). Dernière excursion pour voir le Salar de Tara !

On se rend au laguna Kepiapo à 4 800m d’altitude (prenez du coca !)
Encore un régale pour les yeux 😉

San Pedro de Atacama-89.jpg

Salar Képiapo

San Pedro de Atacama-90.jpg

Salar Képiapo

Comme d’habitude, petit-déjeuner devant ce jolie paysage dont on ne se lassera jamais… !
Puis direction les Monjes de la Pacana, autrement dit les Moines de la Pacana.

San Pedro de Atacama-91.jpg

Monjes de la Pacana.

Sculpture entièrement naturelle, oui oui. Impressionnant !

San Pedro de Atacama-92.jpg

Vue à côté du moine de la Pacana.

L’heure du déjeuner arrive. On se dirige après au Salar de Tara pour déjeuner devant ce lieu magnifique (oui je n’ai pas d’autres mots que magnifique).

San Pedro de Atacama-94.jpg

Salar de Tara

San Pedro de Atacama-95.jpg

Salar de Tara. Les flamingos sont enfin lààààà ! #youpi

San Pedro de Atacama-104.jpg

Fajitas devant ce spot incroyable.

On a eu de la chance car nous sommes arrivés avant tous les autres touristes. On a donc pu profiter pleinement de ce déjeuner au calme, avec personne devant pour nous gâcher la vue 🙂 #etbonappétit

On se rend ensuite aux catedrales. Cathédrales formées naturellement, nous arrivons encore une fois avec une longueur d’avance sur les autres touristes. On grimpe, on grimpe, pour avoir (again) une vue époustouflante.

San Pedro de Atacama-106.jpg

Catedrales

San Pedro de Atacama-113.jpg

Cheveux aux vents.

San Pedro de Atacama-117.jpg

Elsa feels free.

Retour vers 16h30 à Atacama. C’est parfait pour nous, pour qu’on fasse des petits achats de touristes dans les différents boutiques de San Pedro. On est allé dans le petit marché de la ville pour acheter nos petits cadeaux pour la mif. Ah bah oui, j’ai oublié de vous montrer à quoi ressemblait la ville de San Pedro de Atacama 🙂 here it is.

San Pedro de Atacama-124.jpg

San Pedro de Atacama’s streets.

San Pedro de Atacama-123.jpg

San Pedro de Atacama’s streets.

San Pedro de Atacama-121.jpg

Les petites babioles dont les touristes comme nous raffolent.

San Pedro de Atacama-120.jpg

Encore des babioles. Remarque : au premier plan, les feuilles de coca. Non ce n’est pas de la drogue.

San Pedro de Atacama-125.jpg

Ah oui, l’hostal dans lequel on a séjourné 😉

Dernier dîner à San Pedro avec nos amis le français et le belge, comme je l’avais dit au Barros. J’ai encore pris un lasagne au poulet et épinard : c’est fat, c’est copieux, mais c’est cro bon. Puis retour au seul bar de la ville pour boire, boire et encore boire #toujoursplus. Et le mardi 13 septembre, 5h du matin, retour à l’aéroport de Calama pour rentrer à la maison. C’est la fin de ce premier road trip, the first but not the last one 😉

IMG_4682.jpg

Photo souvenir avec nos têtes de fatigués et nos plats dégoulinants 😉

Par défaut

Chilean cuisine

Aujourd’hui, on se retrouve pour un petit post culinaire : la cuisine chilienne.

1 mois et quelques jours au Chili, j’ai eu l’occasion de découvrir quelques plats chiliens. Autant vous dire que chaque plat a été un vrai régale pour les papilles.

Tout d’abord, le week-end du 13 août, on a accueilli 3 camarades de MBS venant de Talca (un peu plus au Sud par rapport à Valpo) : Pierre, Margot et Myriam. L’occasion pour eux de changer d’air et de découvrir le « Miami » du Chili.
On leur a donc fait un peu le tour de Valparaíso et déjeuné dans un charmant restau chilien, La Gente Feliz.

IMG_4275.jpg

Restaurant La Gente Feliz, Monte Alegre 592 – Valparaíso.

On a tous choisi de prendre un menu Entrée-Plat-Dessert.

IMG_4271.jpg

Crema de verdura

En entrée, la crema de verdura – velouté de légumes – fait du bien : c’est chaud, c’est doux, c’est bon. J’ai retrouvé la recette ici (en español, claro). Carottes, oignon, pomme de terre, épinards, céleri, laitue… Bref, la soupe super healthy !

IMG_4272.jpg

La cazuela

Le plat principale, c’était la cazuela. C’est un bouillon de légumes et de volaille avec des pommes de terre et du maïs. Encore une fois, c’est chaud et ça fait du bien. La volaille était tendre et les légumes se marient parfaitement avec. Si ça vous tente, vous pouvez la refaire chez vous par ici, recette en français 😉

IMG_4276.jpg

Leche asada

En dessert, le traditionnel leche asada. Il s’agit d’un genre de flan caramélisé à base d’oeuf et de lait aromatisé à la cannelle. Un très bon dessert pour terminer son repas puisque c’est léger, sucré et gourmand :p Encore une fois, si ça vous tente, je vous ai trouvé la recette en français par ici !

Le tout pour ? … Ok, j’avoue que j’ai oublié. Mais c’était entre 6 000 et 9 000 pesos, soit entre 8 et 12 euros, ce qui est plus que correct pour la qualité de ce repas 🙂

Qué mas ?

image2.jpeg

El completo

El completo, c’est comme un hot dog, mais version chilienne. Ultra élaboré, vous en avez pour tout les goûts : viande hachée, avec un oeuf sur le plat par dessus, et sur cette photo, au saumon. Le tout est généralement accompagné d’avocat (fruit mythique au Chili), de tomates en morceaux, d’oignons… Et ici un peu de parmesan pour les gourmands comme moi :p. En plus, c’est pas cher du tout (moins de 5 euros). Facilement réalisable, vous n’avez pas besoin que je vous file une recette pour comprendre comment faire un completo les amis !

image1

El charquican

Pour finir, ce midi j’ai déjeuné avec ma coloc où j’ai commandé le menu du jour avec le fameux charquican en plat principale. Il s’agit d’un ragout chilien le tout recouvert d’un oeuf sur le plat comme vous pouvez le voir ci-dessus. Encore une fois séduite par la cuisine chilienne ! C’est plutôt copieux et il y a beaucoup de saveur : pommes de terre, carottes, haricot vert, oignons…! Je vous recommande si vous passez au Chili un de ces quatre 😉 ou si vous avez tout simplement envie de le faire chez vous, par ici !
Pour finir en douceur, une petite salade de fruit. On en a eu pour 4 900 pesos, soit un peu plus de 6 euros, c’est vraiment pas cher !

Je vous ferai prochainement un post sur les famous empañadas. #Cesttropbonaussiça

J’espère que tout cela vous a mis l’eau à la bouche, en attendant je vous laisse avec une photo avec de deux de nos camarades de Talca en boîte (#toujoursplus)

IMG_4329.jpg

Party hard – Pierre, Margot, Marc, moi, Margaux (Raph jamais là quand il faut :p)

Par défaut

How we party in Chile

Cela fait déjà 3 semaines et demi que nous sommes au Chili, mais on a l’impression que ça fait déjà 2 mois…! Ces derniers jours ont été plutôt calme. Nous sommes désormais bien installés chez nous et nous nous acclimatons à la vie chilienne… À commencer par la vie nocturne !

Ok, on est en Amérique Latine, donc c’est caliente caliente ! Les chiliens savent faire la fête et dansent (très) collé-serré (je trouve).
Contacté sur Facebook par un roi de la night (si je puis dire) de Viña, Mauricio, nous nous sommes rapidement fait invités dans de nombreuses soirées, l’occasion pour nous de rencontrer du monde. Notre première soirée, c’était au Club O, situé au bout de notre rue à Raph et moi (très pratique pour rentrer bourré). Bonne boîte de nuit puisque si tu n’aimes pas le reggaeton et la musique latine, tu descends en bas pour rejoindre une salle où passe la techno (y a quand même moins de monde dans cette salle). 2 ambiances différentes donc, avec un grand dancefloor, des tables pour te poser, et une grande terrasse si t’as trop chaud. Et en plus, le vestiaire est gratuit :o. Bref, première soirée au top avec toute la troupe, on a tous bien comater le lendemain. #ViveLePisco
Ah oui, parlons du Pisco. Boisson nationale du Chili, le Pisco est un alcool chilien d’environ 30°, qui n’est pas cher du tout : les prix vont de 3500 à 6900 pesos, soient d’environ 5 à 10€. Le Mistral et l’Alto de Carmen sont apparement les deux meilleurs pisco que l’on puisse trouver au Chili. Et en plus c’est (trop) bon, avec du Cranberry ou du Sprite, ça passe comme de l’eau (mais je sais que c’est pas de l’eau hein). Ainsi donc, notre corps inhabitué à ce type d’alcool, ça monte vite au bout de 2-3 verres. Mais ça, on le savait pas 😓. Bref, #ViveLePisco !

IMG_4111.jpg

Tristan et Val, les rois de la night au Club O.

IMG_4117

Apéro juste avant. Visiblement, nous sommes tous très frais.

Abandonnées par Val et Tristan partis pour Santiago, Raph, Margaux et moi étions trop tristes alors on est allée à la Noche Internacional organisée par l’université. C’était une soirée d’intégration dans une boite, l’Infinity Club, à Valparaíso cette fois-ci. C’était donc l’occasion pour nous de rencontrer les autres exchange students de notre université. Il y a énormément de mexicains, mais aussi des allemands, des français (rpz), des colombiens…! Une chouette soirée où l’on a pu parler à plusieurs personnes (en oubliant leur prénom le lendemain et/ou ce qu’on leur a dit #coucouMargaux), et danser sur des musiques 100% latinos (un peu trop à mon goût). Je dois avouer que les mexicains, les chiliens, enfin les latinos en général je pense, sont suuuper sympas, très ouverts càd qu’il est facile de venir vers eux pour leur parler, et bienveillants ! C’est surprenant car on n’a pas vraiment l’habitude.

13892050_10208787913926899_5100655418120526707_n

Selfie avec notre ami mexicain, Carlos, le mec le plus chou de la terre!

Vu comment on est parti, pourquoi ne pas continuer ? Ainsi, nous sommes invités par Mauricio au Hollywood Experience (toujours une boite au bout de notre rue à Raph et moi, beauuuucoup trop pratique ma foi) où nous avons enfin pu le rencontrer pour de vrai. Vraiment très très sympa, il connaît même L’alcool c’est de l’eau, Les sardines ahah. Bref, merci à lui de nous faire découvrir la night chilienne. Le Hollywood Experience, c’est un peu le même genre de boîte que le Club O car il y a 2 salles différentes : une latino et une techno, ce qui est cool, sauf qu’elle est beaucoup plus petite que le Club O. Cela dit, c’était une très bonne soirée (encore), où l’on a encore bien profité du pisco et dansé. Encore un lendemain de comatage. Ok, j’avoue, ces 10 derniers jours ont été plutôt très festifs 😓🎉

Et on continue encore, mais c’est parce qu’on a rien d’autre à faire de mieux et qu’il fallait tôt ou tard découvrir la night chilienne. Cette fois-ci, nous avons été invités à une house party à Valparaíso. Le corps de Margaux n’ayant pas supporté ces sorties répétitives, Madame est restée à la maison car trop malade, nous nous sommes donc rendus à cette house party avec Tristan (who’s back), Marc (coloc de Margaux) et Raph. Je crois que c’était l’une des meilleures soirées passée ici pour l’instant, car il y avait beaucoup de gens, toutes nationalités comprises (américains, italiens, allemands, boliviens, chiliens, français, belges…) et finally on a pu exercer notre anglais, ça fait plaiz :D. Encore une très bonne soirée avec tout plein de rencontres sympathiques (coucou Raph) !

IMG_4251

Selfie ascenseur avant la house party. #fraicheur

C’est tout, pour le moment. Je vous laisse avec une magnifique photo de la troupe au Club O, tels des rois en boite chilienne 😉

13995565_646154278893737_2418584055875775426_o

Marc, Alonso, Val, Margaux, Tristan et moi. Raph rate toujours les photos de groupe, trop perchée cette meuf.

 

Par défaut

Valparaíso streets

Aujourd’hui, on se retrouve pour de nouvelles aventures !

Après avoir enfin posé nos valises dans nos apparts respectifs, nous avons pu parcourir notre célèbre ville voisine, the so-called Valpo – Valparaíso.
Élu patrimoine de l’UNESCO en 2003, Valparaíso, c’est une énorme et vaste baie, avec des collines (cerros) pour arpenter la ville, des rues étroites et pentues, des maisons (très) colorées, des graffitis qui courent les rues… C’est tout ce qui fait le charme de cette ville unique qu’on ne finit jamais de parcourir. Il n’y a pas grand chose à dire, mais plutôt beaucoup de choses à voir !

SONY DSC

Pour commencer, 2 camarades de l’école sont venues nous rejoindre de Santiago pour le weekend – Chloé et Flore

Ce dimanche 30 juillet, empruntant un vieux funiculaire pour monter une des collines, on se rend à Cerro Concepción et Cerro Alegre. Quartiers touristiques, on arpente les rues de ces quartiers, tout émerveillé par l’authenticité et le charme de ces maisons pleines de couleurs, de ces magnifiques graffitis sur chaque mur. Retour en image !

SONY DSC

SONY DSC

Ces marches colorées ❤

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Charme atypique des rues de Valpo

SONY DSC

Street Art – Valparaíso

SONY DSC

Val gâche le paysage en tapant la pose… 🙂

SONY DSC

Cette vue sur ces maisons colorées…

SONY DSC

Qui veut cette maison ? 😮

SONY DSC

Street Art – Valpo

SONY DSC

Vue sur la ville du haut de la colline

SONY DSC

Sunset – Valpo

SONY DSC

Street Art – Valpo

SONY DSC

Tristan, ébahi par le paysage.

SONY DSC

Les colocs admirent.

SONY DSC

Street Art – Valpo

SONY DSC

Valpo Streets by night

End of the day. Mollets enflés, cuisses courbaturées, et affamés (oui parce qu’on dirait pas comme ça, mais on a bien marché et monté ces rues pentues !),c’est avec joie que nous redescendons la colline à pieds pour se faire un bon repas.

Le lendemain, on décide de retourner à Valparaíso, parce que y a tellement de choses à voir, qu’une journée ne suffit pas. Il faut savoir qu’au delà d’être une ville artistique et bohème, Valparaíso est le 1er port du Chili. On a donc décidé de faire un tour en bateau, histoire d’admirer la ville de la mer 🙂

SONY DSC

Le port de Valparaíso – vue de la terre

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Oui, des phoques (!!!)

SONY DSC

Les copains de Val

SONY DSC

Oklm frère.

SONY DSC

Chloé admire…!

SONY DSC

Et Tristan aussi…!

SONY DSC

Port de Valparaíso – vue de la mer

SONY DSC

Port de Valparaíso – vue de la mer

SONY DSC

COUCOU C’EST NOUS!

Après ce petit tour en bateau, tout contents d’avoir des phoques (ça se voit sur la photo au-dessus non ?), on poursuit notre chemin vers les terres de Valpo. Rebelotte, cette fois-ci, pas de funiculaire, on monte à pieds ! Et on décide de monter pour voir el Museo a cielo abierto dans le cerro Bellavista. Il s’agit de plusieurs chemins que l’on peut emprunter afin d’admirer les peintures murales (mais aussi la vue 😉 ).

SONY DSC

À noter : énormément de chiens errants qui se prélassent dans la rue au Chili, mais très aimants et adorables !

SONY DSC

Valparaíso view

SONY DSC

Val, assorti aux couleurs de Valpo.

SONY DSC

Je ne me lasserai jamais de ces vues que nous offre Valparaíso…!

SONY DSC

Les escaliers étroits de Valpo

SONY DSC

Maison abandonnée.

SONY DSC

Chloé est fatiguée

SONY DSC

Sushi bar be like…

SONY DSC

Escaliers mosaïques

End of the day. On rentre. Se reposer. Pour faire la fête toute la soirée 😉 #partyhard

IMG_4076

Déso pour la qualité. On est bô quand même !

Par défaut

Chile be like…

1 semaine aujourd’hui que je suis au Chili avec mes compagnons de voyage. #Keskonestbô
〉〉 Tristan, Raphaëlle et Valentin 〈〈

IMG_3968

Jeudi 21 juillet 2016
Atterrissant à 8h du matin à Santiago après 15h de vol direct depuis Paris, nous y sommes allés en mode aventuriers avec nos grosses valises et notre fantastique niveau d’espagnol. Un coup de froid en sortant de l’aéroport, puisqu’ici c’est l’hiver.
Ce qui est bien, c’est qu’on a toujours eu de la chance : on est tombé sur un super hostal – auberge – à Santiago pour y rester une nuit, le temps de se reposer avant d’aller à Viña del Mar. L’hôte, Paola, a été d’une gentillesse incroyable pour nous aider dans nos démarches administratives mais aussi pour nous indiquer le chemin pour se balader un peu en ville. D’ailleurs, vous pouvez jeter un coup d’oeil à la Paihuen Guesthouse, nombreux avis positif sur TripAdvisor, lucky us.
Notre premier repas au Chili ? Le traditionnel McDo. No comment. On avait trop faim. Et ce qui a été frappant, c’est la grande lenteur des chiliens. Oui, oui, la préparation d’une commande au McDo doit prendre une bonne quinzaine de minutes, sans déconner. Et ça a été la même chose au KFC et au Burger King (oui, on a tout essayé :P).
Le décalage horaire étant de -6h par rapport à la France en hiver, les lumières étaient éteintes dès 21h30. #jetlagenforce

Vendredi 22 juillet 2016
Départ pour Viña del Mar ce jour-là. La côte pacifique, la mer et le soleil nous appellent ! Arrivés à la gare routière de Santiago en Uber – mais… ça coûte pas cher ! -,  tickets achetés pour à peine 5€, nous voici dans le bus en direction de Viña. Il faut dire que le bus était plutôt génial : très spacieux et confortable, les sièges sont grands et moelleux. Bref, pour voyager c’est le top.
Après environ 1h30 de trajet, on arrive à Viña del Mar. On s’engage à prendre (encore) un Uber pour se rendre à notre Airbnb et pour se poser tranquillement. Et on tombe sur ça…

SONY DSC

Sur les hauteurs de Viña, de notre Airbnb, on a la chance d’avoir cette magnifique vue sur cette ville où l’on va habiter pendant une année. Admirez ce coucher de soleil, les amis, admirez, admirez ! #beaucouptropbeau
N’ayant fait aucune course avant, on décide de commander des sushis. Oui, encore un plat typique chilien. Des sushis qui ont littéralement mis 2h avant d’arriver à notre porte, qu’est-ce qu’on avait faim ! On les a dévorés, et puis on est partis se coucher #jetlagagain.

Samedi 23 juillet 2016
Recherche d’appartement active ce jour-là. Recherche qui n’a abouti à rien du tout. On a parcouru les rues de Viña, à la recherche désespérée d’un appart, tache qui s’avérait être difficile. Mais on a pu découvrir la ville aujourd’hui.

IMG_3964

Ok, il fait pas beau. Mais c’est beau quand même.

IMG_3967bis

Recherche Appartement ou Maison – Val et Tristan.  Critères : 2 chambres avec lit double pour pécho, 2 sdb, balcon, et piscine svp.

Jolie ville balnéaire, très charmante, avec étonnamment beaucoup de buildings modernes. Il y a énormément de nouveaux bâtiments toujours ultra modernes dans le centre. Il reste cependant des coins plus authentiques, moins modernes, mais tout aussi charmants. Je posterai des photos plus tard de mes découvertes 😉

Dimanche 24 juillet 2016
Journée ultra chill à l’appart. #onarienfaitdutout

Lundi 25 juillet 2016
Recherche appartement – épisode 2. Aujourd’hui, on y croit encore. Et on a bien eu raison. 2 potentiels trouvailles pour nous 4 (oui parce qu’avec Raph, on ne veut – ni peut – pas vivre avec les deux autres guignols :). Les deux apparts sont tous deux bien situés dans un quartier tranquille and safe à Viña, modernes, meublés, dans un immeuble sécurisé (avec piscine, svp).
Ici, dans les immeubles d’appart, il y a toujours une réception (plus ou moins grande selon la taille de l’édifice) avec un concierge disponible H24, ce qui est assez rassurant finalement, car il ne fait pas rentrer n’importe qui dans l’immeuble quoi. Et c’est justement en faisant immeuble par immeuble qu’avec Raph, on a enfin eu une réponse positive : oui, il y a un appart meublé pour 2 de dispo dans cet immeuble, revenez demain pour faire la visite. Hallelujah !

Mardi 26 juillet 2016
Visite de l’appart. Avant de visiter l’appart, on a décidé d’aller (enfin) se faire un restau d’empañadas. Sur les conseils du célèbre guide Le Routard, nous voici à quelques mètres de notre futur potentiel appart, à Los RoldanIls ont apparement les meilleures empañadas de la ville. And hell yes, they do! Grosses empañadas faites maison à emporter, salés et sucrés. Dégustation face à la mer pour profiter du beau temps et du soleil. Veuillez goûter l’empañada frambuesa y queso, je crois que c’est un des meilleurs mélange de la terre, trust me. On y retournera très bientôt pour découvrir encore plus de saveur 😉
Et enfin, la visite tant attendue de l’appart. Le hall d’entrée est déjà une folie. Et juste en rentrant dans l’appart, on savait déjà qu’on allait le prendre ! Meublé, tout équipé, assez spacieux pour 2 personnes, 2 chambres, 2 salles de bain, cuisine américaine, wifi… I mean…!

Mercredi 27 juillet 2016
NOUVEL APPART. Ça y est, on a emménagé. Enfin, enfin, enfin, on a notre chez nous, on peut enfin éparpiller nos affaires un peu partout :D. C’était assez rapide, on a eu de la chance ! On a quand même bien galéré pour tirer les sous pour payer les 3 premiers mois de loyer. Oui, la plupart du temps, il faut payer le loyer en cash ici. But we did it!
Et on a pu admirer en cette fin de journée, cette vue de notre appart du 10e étage, avec ce magnifique coucher de soleil… Woaw.

file

Par défaut

The beginning

IMG_3349

Voyager a toujours été important dans ma famille. De Miami, en passant par le Cambodge, la Thaïlande, le Vietnam ou encore l’Egypte, aujourd’hui je me pose au Chili pour mes études. Étudiante du Programme Master Grande École à Montpellier Business School, j’ai la chance de pouvoir effectuer mon M1 intégralement à l’étranger. J’ai donc choisi de poser mes deux grosses valises au Chili, à Valparaíso, pour découvrir une tout autre culture, richesse, mais aussi pour pratiquer l’espagnol.

Ce blog, c’est pour partager avec vous cette incroyable aventure, toutes les découvertes que j’y ferai, et toute la richesse latino-américaine à travers mes futurs roadtrip !

So, are you ready ?

Par défaut